Image and Narrative
Online Magazine of the Visual Narrative - ISSN 1780-678X
 

Home

 

Home archive

 

 

L'Affiche fin-de-siècle

 

 

 

 

Introduction

 

 

Author: Catherine Dousteyssier-Khoze et Floriane Place-Verghnes
Published: December 2007

 

Sur la terre comme au ciel. l'affiche

 

 

Author: Daniel Compère
Published: December 2007

Abstract (E): The idea of projecting adverts into the sky appears in French literature (and perhaps in reality) around the 1870s. Villiers de L'Isle-Adam, in particular, devotes a tale to it: « La Découverte de M. Grave » (republished ten years later under the title « L'Affichage céleste »). Taken up shortly after by other writers - such as Félicien Champsaur, Albert Robida and Jules Verne - , the idea of sky writing conveys their fear that the world of money and business will replace humanistic values.

Abstract (F): Le projet de projeter des publicités dans le ciel apparaît dans la littérature française (et peut-être dans la réalité) autour des années 1870. C'est en particulier Villiers de L'Isle-Adam qui y consacre un conte, « La Découverte de M. Grave » (réédité dix ans plus tard sous le titre « L'Affichage céleste »). Repris peu après par d'autres auteurs - Félicien Champsaur, Albert Robida, Jules Verne - ce projet d'affichage dans le ciel traduit leur inquiétude à voir le monde de l'argent et du commerce remplacer les valeurs humanistes.

keywords: Affichage céleste, 'sky writing', Villiers de L'Isle-Adam, Félicien Champsaur, Robida, Jules Verne

 

Le poids des mo(r)ts, le choc des images: l'affiche de librairie illustrée pour le roman populaire

 

 

Author: Floriane Place-Verghnes
Published: December 2007

Abstract (E): As advertising artefacts designed to bring literature to the masses, late 19 th -century posters announcing the publication of serialised literature revolved around two main axes: revealing (new marketing strategies aiming at seducing and/or shocking potential readers) and concealing (creating expectation and suspense). Death and dead bodies are thus represented according to the same rules: the display of scenes of horror (profoundly shocking images, extreme violence) regularly goes hand in hand with their concealment. What is more, it is the dramatisation of death which brings these images to life.

Abstract (F): Parce qu'elle remplit une fonction de commercialisation et de vulgarisation, l'affiche de librairie pour le roman populaire fin XIX e met en jeu une dialectique double, qui associe la monstration (nouvelles stratégies de marketing visant à séduire et/ou à choquer un lecteur potentiel) à la dissimulation (création d'attentes, de suspens). La représentation de la mort (et des morts) suit ce même schéma : la révélation de l'horrible (images profondément choquantes, violence extrême) s'allie très souvent à la dissimulation. Plus encore que cela, c'est la mise en scène de la mort qui fait l'extraordinaire puissance d'évocation de ces images.

keywords: Death, corpses, literary poster, literary marketing, theatre

 

Lulu s'affiche - Affiches et intertextualité dans Lulu Roman clownesque (1901) de Félicien Champsaur

 

 

Author: Sandrine Bazile
Published: December 2007

Abstract (E): As a multi-layered, hybrid novel, Lulu Roman clownesque lends itself, just like its main character, to all arts - mime, dance, poster, advertisement... - which it mixes up as so many offshoots of the text. By pervading every page of the novel, the she-clown begins to resemble the images or objects meant to represent her. Devoid of any volume or texture, she takes on the characteristics of her graphic support. Posters, through their constant dialogue with the text as well as with external referents, seem to be weaving an intertextual and intercultural network which points to the modernity that Lulu incarnates both literally and figuratively.

Abstract (F): Ouvre syncrétique et hybride, Lulu Roman clownesque est rompue, comme son héroïne, à tous les arts - pantomime, danse, affiche, publicité. - qu'elle se plaît d'ailleurs à mêler comme autant d'avatars du texte. La clownesse envahit ainsi toutes les pages du roman au point de se confondre bientôt à l'image ou à l'objet chargés de la représenter ; privée de son épaisseur et de ses rondeurs, elle endosse ainsi les qualités de son support graphique. L'affiche, parce qu'elle entretient un dialogue constant autant avec le texte qu'avec d'autres référents externes au roman, semble tisser un étroit réseau intertextuel et interculturel, signe de cette modernité que Lulu incarne au sens propre comme au sens figuré.

keywords: Félicien Champsaur, Lulu Roman clownesque , intertextuality, modernity

 

Le discours critique de la revue La Plume sur l'affiche illustrée (1893-1899)

 

 

Author: Nicholas-Henri Zmelty
Published: December 2007

Abstract (E): Entre 1893 et 1899, La Plume fut l'une des premières revues françaises à proposer un véritable discours critique sur l'affiche illustrée en la confrontant aux principaux débats qui animent alors le monde de l'art (remise en cause de la hiérarchie entre les arts, place de l'art au sein de la société etc.). Son rôle dans le développement de l'affichomanie fut également primordial avec le Salon des Cent et la création d'affiches inédites en assurant la promotion, signées de la main de quelques-uns des plus grands affichistes de l'époque (Mucha, Grasset, Ibels, Bonnard.). En seulement quelques années, la revue s'est ainsi imposée comme un des principaux acteurs de la reconnaissance artistique de l'affiche illustrée.

Abstract (F): Between 1893 and 1899, La Plume was one of the first French journals to offer a real critical discourse on the illustrated poster, confronting it with the main artistic debates of that time (the questioning of the hierarchy between fine arts and decorative arts, the place of art within society etc.). The journal also participated actively in the development of affichomanie by launching the Salon des Cent and by producing new posters, designed by some of the greatest artists of the time (Mucha, Grasset, Ibels, Bonnard.) to promote it. La Plume thus rapidly became one of the most important factors in the recognition of the illustrated poster's artistic value.

keywords: Eclecticism, avant-garde, decorative arts, social art, affichomanie

 

L'image de l'affiche dans la revue L'Artiste : l'exemple de Jules Chéret

 

 

Author: Sophie Pauliac
Published: December 2007

Abstract (E): The final few years of L'Artiste , a periodical dedicated to art and literature and published between 1831 and 1904, have been little studied despite recent interest in this publication. Indeed, as a real "poster mania" grew in the 1890s, prompted notably by Ernest Maindron's work, L'Artiste introduced its readership to the work of contemporary poster artists, and in particular to those of Jules Chéret. L'Artiste also considered that posters had taken on the role formerly devoted to engravings. Indeed, the streets had been turned into a large book where posters had become the urban counterparts of book prints: they enlivened the surroundings and entertained viewers who discovered the beauty of these images. Thus art, freed from its shackles, was made visible. For L'Artiste , which had always advocated the idea of art being accessible to everyone, the social and educational function of posters was essential.

Abstract (F): Parue entre 1831 et 1904, la revue L'Artiste , consacrée à l'art et à la littérature, a été peu étudiée dans ses dernières années, alors même qu'elle connaît un nouvel éveil. Ainsi, alors qu'une véritable « affichomanie » voit le jour dans les années 1890, encouragée notamment par les travaux d'Ernest Maindron, L'Artiste fait découvrir le travail des affichistes contemporains à ses lecteurs, et particulièrement les ouvres de Jules Chéret. L'Artiste estime également que l'affiche reprend le rôle autrefois dévolu à la gravure : la rue est en effet devenue un livre immense, dans lequel les affiches sont l'équivalent urbain des estampes des livres, elles égayent le support, distraient le spectateur en lui faisant découvrir la beauté de l'image. Ainsi, l'art en sortant de son carcan se rend visible. Pour L'Artiste , qui a toujours défendu l'idée d'un art accessible à tous, l a fonction sociale et éducative de l'affiche est donc essentielle.

keywords: The press, decorative arts, Chéret (Jules), artistic status of posters, democratisation of culture, education, modernity, urban space

 

Sarah Bernhardt-Mucha : la création d'une déesse de la décadence

 

 

Author: Émilie Sitzia
Published: November 2007

Abstract (E): In the Paris of the turn of the century, posters are blooming. They become a fully recognized artistic media for artists such as Toulouse Lautrec and the Nabis. The most striking posters that embody the 'fin de siècle' spirit are those Mucha designed for the ultimate goddess of decadence, Sarah Bernhardt. Our aim is to show how Mucha's aesthetics reinforce and complete the image of Sarah Bernhardt as a goddess of decadence. First, we shall study theatre posters and images of Sarah Bernhardt before her collaboration with Mucha. Then we shall look at the cooperation between the actress and the artist and the creation of a formula deriving from multiple sources such as the theatre, religious art and contemporary painting. We shall then study how Mucha translates the concept of decadence into the visual vocabulary of 'Art Nouveau'.

Abstract (F): Dans le Paris de la fin du XIXe siècle, les affiches foisonnent. Elles deviennent pour certains peintres un media artistique à part entière comme par exemple pour Toulouse Lautrec et les Nabis. Les affiches les plus marquantes, qui résistent au temps et semblent imprégnées de l'esprit de la fin de siècle, sont les affiches de théâtre réalisées par Mucha pour Sarah Bernhardt. Mucha y met en scène la déesse de la décadence par excellence : Sarah Bernhardt. Nous nous proposons d'étudier ces affiches de théâtre et de montrer comment l'esthétique de Mucha renforce et complète l'image de Sarah Bernhardt comme déesse de la décadence. Nous examinons tout d'abord l'affiche de théâtre et les représentations graphiques de Sarah Bernhardt avant sa collaboration avec Mucha. Nous nous penchons ensuite sur la coopération entre Mucha et Bernhardt et la création d'une formule pour ces affiches qui s'inspire de sources multiples, en particulier de l'art dramatique, l'art religieux ainsi que de la peinture contemporaine. Enfin nous considérons comment Mucha traduit le concept de décadence dans le vocabulaire visuel de l'Art Nouveau.

keywords: Sarah Bernhardt, Mucha, Decadence

 

La représentation du chanteur de charme et du scieur à travers les affiches de café-concert

 

 

Author: Carol Gouspy
Published: December 2007

Abstract (E): Although the poster form appeared much earlier, it was not until the Nineteenth Century that it became associated with entertainment, in particular the « café-concert », a predecessor to the music-hall. Posters helped to promote and popularize this form of entertainment. New technical methods allowed lithographer Jules Chéret to modify the aesthetics of promotional posters in Paris by adding attractive colours and simple drawings depicting a female character. Around 1890, the link between posters and songs grew stronger as the « café-concert » poster started depicting the star of the show rather than the venue. The industry of the « café-concert » then relied heavily on its stars as reflected in the posters of the time. Poster designers each developed an original style, easily recognizable by customers. The style of each singer is clearly represented through distinctive physical, vocal and sartorial features and comic devices. Mayol, as a « chanteur de charme » and Dranem, through the comic character of the « scieur », are two distinctive styles of the period.

Abstract (F): Si l’affiche est bien antérieure, il faut toutefois attendre le XIXe siècle pour la voir se transformer car elle s’associe au divertissement, notamment au café-concert, l’ancêtre du music-hall. L’affiche contribue amplement à la promotion et à l’essor de ce spectacle de divertissement populaire. En utilisant de nouveaux procédés techniques, le lithographe Jules Chéret parvient à modifier l’esthétique de l’affiche promotionnelle à Paris en ajoutant des couleurs attractives et un dessin simple représentant un personnage féminin. Aux alentours de 1890, l’affiche de café-concert évolue car les directeurs de café-concert délaissent leur stratégie de communication ciblée sur le nom d’un établissement pour intensifier le lien de l’affiche avec la chanson en représentant un interprète ayant accédé au vedettariat. Le café-concert s’étant développé et étant devenu une véritable industrie reposant sur les vedettes, l’affiche se fait en conséquence le fidèle reflet de ce changement. Pour capter l’attention de la clientèle et se démarquer des concurrents, les artistes élaborent une stratégie qui consiste à créer un style inédit. Le genre de chaque chanteur est aisément reconnaissable par de nombreux signes distinctifs : les particularités physiques et vocales, la tenue de scène et les procédés comiques. Parmi les styles de l’époque, deux genres se distinguent : celui du chanteur de charme, incarné par Mayol, et celui du scieur, dans lequel s’illustre Dranem. La prestation du premier repose sur la séduction, tandis que celle du second met l’accent sur l’aspect comique.

keywords: café-concert, Chéret, Mayol, Dranem

 

 

Various

Buster Keaton's Comedy of Hegelian Beauty and the Body

 

 

Author: Peter Kravanja
Published: December 2007

Abstract (E): Though in the field of silent comic cinema there exist many examples supporting Aristotle's statement that what is funny is linked to what is ugly, Buster Keaton is a shining exception: his comedy is entirely derived from the aesthetic. Keaton's visual comedy is a comedy of beauty (in the Hegelian sense). He moves his graceful body in spatial configurations characterised by order and symmetry, evoking the world of the circus (the discipline of acrobats) and the 19 th -century Romantic marionette. The body plays a key role in understanding the modern relevance of Keaton's silent films. As we shall see, the running about and other physical feats of the great comic actor, far from formalising representation, bring the spectator to a sort of true and intimate understanding of self-experience. Perhaps this is precisely what the aesthetic experience is: the emotion brought about by a form which has been neither intellectualised nor objectivised, but actually felt, or even appropriated. With Keaton, furthermore, the search for beauty is not a sterile one: often this formal aspect can best be interpreted with respect to a film's narrative context or to the primary traits of a given character. Thus, form and idea meet, arriving at the same time.

Abstract (F): Si, dans le champ du cinéma comique muet, maints exemples soutiennent la position aristotélicienne d'un risible lié au laid, Buster Keaton apparaît comme une lumineuse exception : il fait du comique un domaine à part entière de l'esthétique. Le comique visuel de Buster Keaton est un comique de la beauté (au sens hégélien du terme). Mis en mouvement, son corps gracieux participe à des configurations spatiales caractérisées par l'ordre et la symétrie, évoquant le monde du cirque (la rigueur des acrobates) et la marionnette romantique. Le corps humain joue un rôle-clé dans la pertinence qu'ont les films muets de Buster Keaton encore aujourd'hui. Comme nous allons le voir, l es courses et autres prouesses du grand comique, loin de formaliser la représentation, entra î nent pour le spectateur une sorte de connaissance vraie et intime de l'expérience de soi. Peut-être est-ce là, très précisément, l'expérience esthétique : l'émotion de la forme, ni intellectualisée ni objectivée, mais ressentie, comme par appropriation. Qui plus est, chez Buster Keaton, la recherche de la beauté n'est pas une quête stérile : l'aspect formel peut souvent être interprété en rapport avec la situation narrative ou les traits de caractère du personnage. Ainsi, la forme et l'idée se rejoignent, ils sont là en même temps.

keywords: Buster Keaton, comedy of beauty, human body

 

Edgar Degas selon Paul Valéry :
portrait de l'artiste en ombres chinoises

 

 

Author: Edwige Phitoussi
Published: December 2007

Abstract (E): The unstable genre of the Life of an artist unfurls an instable movement between visibility and narration, between testimony and fiction. In his Degas, Danse, Dessin Paul Valéry builds a space where the one who is to be figured (the artist) is composed through refractions and displacements. The artist's portrait thus reveals itself as a projective space where what is projected always shows, just as a Chinese shadow play, the projector himself.

Abstract (F): Le genre hors-genre de la Vie d'artiste se déploie dans le mouvement instable entre visibilité et narration, entre témoignage et fiction. Dans son Degas, Danse, Dessin   Paul Valéry construit un espace où celui qui est à figurer, l'artiste, se compose par réfractions et déplacements. Le portrait d'artiste se révèle être ainsi un espace de projection où ce qui est projeté montre aussi, en ombre chinoise, celui qui le projette.

keywords: Valéry, Degas, portrait, imagination.

 

Reviews

Fou d'une image. Puissance et impuissance de nos idoles

 

 

Author: Barbara Baert
Published: December 2007

Ralph Dekoninck, Fou d'une image. Puissance et impuissance de nos idoles.
Loverval : éditions Labor, 2006, ISBN 2-8040-2172-6


 

Everyday Life: Theories and Practices from Surrealism to the Present

 

 

Author: Koenraad Geldof
Published: December 2007

Michael Sheringham, Everyday Life: Theories and Practices from Surrealism to the Present.
Oxford: Oxford University Press, 2006, ISBN-13: 978-0-19-927395-9.


 

Unpopular Culture. Transforming the European Comic Book in the 1990s

 

 

Author: Pascal Lefèvre
Published: December 2007

Beaty, Bart, Unpopular Culture. Transforming the European Comic Book in the 1990s.
Toronto: University of Toronto Press, 2007, ISBN-13: 978-08020-9412-4.

 

Film Adaptation and Its Discontents: From Gone with the Wind to The Passion of the Christ

 

 

Author: Thomas Van Parys
Published: December 2007

Thomas Leitch, Film Adaptation and Its Discontents: From Gone with the Wind to The Passion of the Christ.
Baltimore: The Johns Hopkins University Press, 2007, ISBN-13: 978-0-8018-8565-5.

 

 

 

 

Maerlant Center Institute for Cultural Studies

This site is optimized for Netscape 6 and higher

site design: Sara Roegiers @ Maerlantcentrum