Cartes postales, représentations de l’espace colonial et appropriations territoriales au début du XXe siècle

Main Article Content

Gilles Teulié

Abstract

Résumé
La carte postale, longtemps négligée comme document historique, est une source primaire de plus en plus étudiée dans les milieux académiques, que ce soit par les historiens de la photographie, les historiens, les sociologues, les anthropologues, etc. Vecteurs d’une certaine vision du monde, voire d’idéologies, elle est un élément non négligeable de la circulation des savoirs, mais aussi des représentations du monde de la fin du XIXe siècle et du début du XXe, période qui correspond à « l’âge d’or de la carte postale ». Il s’agit ici de proposer une typologie de la carte postale « coloniale » au travers du prisme de l’appropriation territoriale, afin de mieux comprendre les rouages idéologiques du projet colonial.


Mots clés : cartes postales, empires coloniaux, appropriation territoriale, représentations, photographies


Abstract
I Postcards, as historical documents, have been neglected for a long time. Yet today they are more often studied as primary sources in academic fields, whether it be by historians of photography, historians, sociologists, anthropologists etc. They convey a certain view of the world, and even ideologies and are important elements of the circulations of knowledge, but also of the representations of the world at the end of the 19th and beginning of the 20th, which period is framed as “the golden age of picture postcards”. The objective of this chapter is to present a typology of the “colonial” postcard, through the prism of territorial appropriation, to better understand the ideological mechanisms of the colonial project.


Keywords: Postcards, Colonial Empires, territorial appropriation, representation, photograph

Article Details

Section
Thematic Cluster