Narrating the homeland: an immigrant’s slide visual experience from 1960s Greece

Main Article Content

Nicholas Lourantos

Abstract

Abstract
This project explores a visual-social narrative from an autoethnographic perspective by focusing on a series of colour slides taken by a Greek-Australian immigrant - my father, while on holiday in Greece, in the late 1960s. Usage of 35mm colour slide film was immensely popular, in the 1950s and 1960s. The case study is a typical immigrant return trip. Greek immigrants have a long history of ‘homeland’ pilgrimage holidays, and documenting it is part of the ordeal. The slides chosen are part of my father’s narrative, producing a sort of personal visual diary, and were crucial to the construction of his immigrant identity. The findings conclude that my father constructed two visual narratives, for different audiences.


Keywords: Slides, immigrants, homeland, visual, autoethnography



Résumé
Ce projet explore un récit visuel et social d’un point de vue auto-ethnographique en se concentrant sur une série de diapositives couleur prises par un immigrant grec australien – mon père - alors qu’il était en vacances en Grèce, à la fin des années 1960. L’utilisation des diapositives couleur 35 mm était extrêmement populaire dans les années 1950 et 1960. L’étude de cas est un voyage de retour typique d’un immigrant. Les immigrés grecs ont une longue histoire de pèlerinages dans leur pays d’origine, et les documenter fait partie de l’épreuve. Les diapositives choisies font partie du récit de mon père, produisant une sorte de journal visuel personnel, et ont été cruciales pour la construction de son identité d’immigrant. Les résultats concluent que mon père a construit deux récits visuels, pour des publics différents.


Mots clés: diapositives, immigrants, patrie, visuel, auto-ethnographie

Article Details

Section
Experiences